Sorry, you need to enable JavaScript to visit this website.
Arrêter de fumer pour de bon
Vous avez 4 fois plus de chances d’arrêter de fumer avec des traitements médicaux et avec l'aide de professionnels de la santé*
Mettre à jour mon engagement quitter
Comment rompre avec l’ « habitude » de fumer ?

Comment rompre avec l’ « habitude » de fumer ?

Dire que fumer est une habitude peut induire en erreur. Il ne s’agit pas que d’une habitude : c’est une dépendance chimique à la nicotine.

Il existe plusieurs manières de se libérer d’une dépendance à la nicotine. Votre médecin ou un professionnel de santé certifié (tabacologue, addictologue) est le mieux placé pour vous aider à évaluer vos meilleures options.

L’aspect psychologique est aussi un facteur.

En plus d’être dépendants à la nicotine, de nombreux fumeurs trouvent qu’il est difficile de rompre avec la routine liée à la cigarette. Parfois, le processus devient inconscient, comme la plupart des habitudes. Combien de fois avez-vous pris une autre cigarette alors que vous n’en aviez pas vraiment envie ?

Si la dépendance physique disparaît en moyenne en quelques semaines, la dépendance psychologique est plus lente à s’estomper et le fait de fumer continuera peut-être de vous manquer, pendant plusieurs mois(1). Avec le temps, les envies de fumer s’estompent et de nouvelles habitudes se consolident.

Remplacer ce qui est mauvais par ce qui est bon

On conseille fréquemment de remplacer une mauvaise habitude par une bonne habitude. Si vous fumez pour vous détendre, ce qui est une raison fréquente, il convient d’être lucide : l’arrêt du tabac peut engendrer des symptômes de manque tels que l’anxiété et l’agitation(1).

Pour réussir, il est essentiel de comprendre les facteurs positifs que vous associez personnellement avec le fait de fumer et de réfléchir à la façon de remplacer la cigarette par quelque chose de plus sain pour vous. Peut-être fumez-vous dans certaines situations ou lorsque vous êtes d’une certaine humeur ? Peut-être fumez-vous uniquement à certains moments de la journée, lorsque vous allez au bureau, pendant la pause repas ou après le dîner ?

Faites la liste des situations les plus fréquentes dans lesquelles vous fumez et trouvez des alternatives pour remplacer la cigarette. Gardez la liste avec vous et gardez une trace de ce que vous faites. Le simple fait de noter ce que vous faites peut devenir l’une de vos nouvelles habitudes, facile à gérer mais efficace.

Éviter la tentation

Sachez toutefois que si vous deviez être débarrassé de votre dépendance à la nicotine au bout d’un mois, créer une nouvelle habitude peut prendre jusqu’à 66 jours(2). Même après que vous vous soyez débarrassé de votre dépendance à la nicotine, il arrivera encore que la cigarette vous manque et que vous n’ayez pas encore créé une nouvelle habitude pour remplacer celle-ci.

C’est la raison pour laquelle nombreux sont ceux qui conseillent de ne pas simplement identifier à quel moment et dans quelles circonstances vous avez tendance à fumer, mais de faire tout simplement en sorte d’éviter ces situations durant les deux premiers mois suivant l’arrêt du tabac.

Oui, ça peut être difficile. Mais gardez une trace des cigarettes, ou des situations déclenchant l’envie de fumer, auxquelles vous n’avez pas cédé et vérifiez vos progrès régulièrement. Au fil du temps, le sentiment de satisfaction que vous éprouverez à ne plus être dépendant de la nicotine vous procurera de petits plaisirs qui renforceront votre motivation et votre engagement.

Ces quelques mois d’efforts seront récompensés, car en arrêtant de fumer pour de bon, vous améliorerez votre vie quotidienne et prolongerez votre espérance de vie de plusieurs années !

  1. Tabac-info-service.fr -Dépendance Vos questions Nos réponses
  2. https://www.ucl.ac.uk/news/news-articles/0908/09080401

 

Voir des articles similaires: 
Inscrivez-vous à des notifications par email